Les groseilles de novembre de Andrus Kivirähk

deslivresetsharon

Présentation de l’éditeur :

Les Groseilles de novembre démontre un peu plus les talents de conteur de l’écrivain. Nous voici cette fois-ci immergés dans la vie quotidienne d’un village au Moyen-Âge où tout pourrait sembler normal et où, très vite, plus rien ne l’est.

Mon avis :

Quand se passe l’action ? Difficile à dire. Pas dans le présent, certes, mais pas non plus dans un passé si lointain. Nous sommes en Estonie – logique, quand on lit un roman écrit par un estonien, mais pas tant que cela quand on pense que de nombreux auteurs situent leurs romans dans des pays autres que le leur. Nous sommes dans une Estonie résistante, face aux allemands qui ont « colonisé » le pays et l’ont converti au christianisme. Tous détestent « ceux du manoir » qui servent l’occupant, et personne n’a de scrupules à…

View original post 257 mots de plus

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s